Temps de lecture : 2 minutes
LE CHÈQUE ÉNERGIE ET CE QU’IL IMPLIQUE

Le chèque énergie est réservé aux foyers les plus modestes. Son attribution dépend des ressources du foyer et de la composition du foyer : votre revenu fiscal de référence est pris en compte. Attention, il doit être inférieur à 10 800 euros par unité de consommation (UC). A titre indicatif, une personne représente une UC. La deuxième personne est comptée à 0,5 et chaque personne à 0,3 UC. Pour savoir si vous pouvez bénéficier du chèque énergie, vous devez donc diviser votre revenu fiscal de référence par le nombre d’unités de consommation de votre foyer. Très concrètement, cela signifie que le revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser 10 800 euros pour une personne seule. Le site consacré au dispositif du chèque énergie vous permet d’utiliser un simulateur, ici. Il suffit de renseigner votre numéro fiscal. Les informations du fisc étant directement transmises au service en charge du chèque énergie, vous saurez si vous pouvez bénéficier du chèque énergie ou non.

 RFR / UC < 5 600 euros5 600 euros < RFR / UC < 6 700 euros6 700 euros < RFR / UC < 7 700 euros7 700 euros < RFR / UC < 10 800
1 UC194 euros146 euros98 euros48 euros
1 < UC < 2240 euros176 euros113 euros63 euros
2 UC ou plus277 euros202 euros126 euros76 euros

Depuis le 25 novembre, le gouvernement a annoncé le versement d’une aide financière supplémentaire pour les foyers les plus précaires qui bénéficient déjà du chèque énergie. Au total, 5,8 millions de foyers sont concernés. Si vous faites partie des bénéficiaires, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Le chèque sera envoyé par courrier dès la mi-décembre décembre par courrier, et ce, quel que soit le mode de chauffage de votre logement (fioul, gaz, électricité).